Les stages du SKCL

Premier stage 
de la saison 2018-2019


Inscriptions              

Pour participer à un stage, 
il faut impérativement :
S'inscrire auprès des professeurs ;
régler la participation (non remboursable)

Pour les mineurs : 
Avoir rendu l'autorisation parentale dûment remplie et signée
afin d'en faciliter l'organisation, s'inscrire dans les délais.


LES STAGES
Le  karaté-do shotokaï dans sa plus pure tradition

Le Shotokaï  Karaté Club Livryen organise chaque saison des stages de karaté, sur deux jours, pratiqué dans sa plus pure tradition. Chaque fois, Tous les élèves, enfants et adultes, débutants et confirmés, répondent présents à ces pratiques sportives. Ces stages de karaté-do sont une grande découverte pour les débutants « ceintures blanches », et une occasion de se remettre à niveau pour les « gradés ».

Au programme : révision et poursuite de l’apprentissage des katas, entraînements intensifs, partage de connaissances, mais pas seulement, le karaté-do reste un art martial où l’esprit est toujours en éveil ; les élèves ont droit à un cours de « Culture et traditions » selon leur niveau, initié par les professeurs du SKCL. Somme toute, le corps et l’esprit de chaque participant sont sollicités intensément durant tout  le stage, une technique qui permet de progresser ensemble, comme le préconise le karaté-do.




Stage intensif
Une expérience riche en enseignement et découverte

Samedi 7 (après-midi et soir) et dimanche 8 avril (matin), les élèves et les professeurs du club SKCL se sont retrouvés pour l'ultime stage de karaté de la saison sportive avant le grand rendez-vous du Passage de grades au mois de juin prochain (voir sur site web rubrique "Les événements").

En immersion pendant près de 10 heures dans le monde des arts martiaux et du karaté-do, les élèves ont pu découvrir de nouvelles techniques, qui ne sont pas abordées dans les cours du soir, ils ont pu s'entraîner, se surpasser et revoir tout le travail enseigné depuis le début de la saison. Petits et grands ont ainsi pratiqué, sans modération jusqu'au samedi soir tardif et remettre le kimono le lendemain, malgré la fatigue, pour enchaîner avec trois heures de stage intensif.